Pathologies du joueur de tennis

De nos jours, la pratique sportive est fortement recommandée par l’ensemble des professionnels de santé afin de lutter contre des phénomènes de sédentarité qui augmentent de jour en jour. Ainsi, une grande partie de la population pratique aujourd’hui le sport à des échelles différentes (sportifs entrainés, occasionnels, débutants). On observe néanmoins l’apparition de plus en plus fréquente de pathologies, blessures liées à l’exercice sportif, quelque soit l’intensité de celui-ci. Les pathologies apparaissent le plus souvent sur le membre inférieur, (pied, cheville, genou, hanche, douleurs lombaires)  ce qui montre le rôle très important du podologue « spécialiste du membre inférieur »

La podologie et les sports de raquettes

Les sports de raquettes comme le tennis, le badminton ou le tennis de table sont des sports nécessitant une forte intensité au niveau du membre inférieur. Du fait d’un besoin permanent de changer de direction, l’avant-pied est souvent très sollicité et peut, en cas de troubles statiques avérés chez la personne pratiquant l’activité, entrainés des douleurs importantes sur le pied, les genoux, ou même parfois les hanches et/ou le dos. Ainsi, le Podologue peut alors, à travers une analyse globale du patient en statique et en dynamique (marche/course), relever un certain nombres de troubles spécifiques pouvant nuire au bon fonctionnement du corps durant l’exercice physique.  Les sports de raquettes demandent dans leur  majorité des déplacements latéraux, et dans le cadre du badminton et du tennis, des déplacements également d’avant en arrière. L’ensemble de ces déplacements, associés à des rotations permanentes du basin pendant la frappe de la balle ou du volant, est très sollicitant pour le membre inférieur. Les sports de raquettes nécessitent donc une stabilité posturale parfaite afin d’optimiser les dépenses musculaires pendant l’effort. 

Si l’on décompose le membre inférieur, on retrouve : 

  • Des étirements des ligaments et muscles latéraux
  • Une sollicitation de la Loge postérieure (mollet, ischio-jambiers) constamment en tension
  • Traumatismes répétés
  • Rotations successives pouvant entrainés des douleurs de dos (lombalgies)

Le choix de la chaussure est également important pour pratiquer les sports de raquettes, notamment au niveau de la semelle et du maintien du cou-de-pied pour éviter d’éventuels instabilités pouvant causés des torsions des chevilles (entorses).

 

Pathologies fréquentes

Importance du premier rayon (1ère tête métatarsienne)

En cas déficit de ce premier rayon : il s’agite de la partie du pied permettant la propulsion (très importante pour les démarrages de courses dans les sports de raquettes). En cas de défaut de propulsion, la performance peut être lésée. OP 🡪 Sous 

Dans le cas inverse, une sursollicitation de ce premier rayon peut entrainer des pathologies comme des sésamoïdopathies (petits os servant de « poulie » pour le passage de la propulsion)

mal de pied podologie

Tendinopathies (tendinites) des muscles externes de la jambe et entorses

Il s’agit d’une inflammation des fibres musculaires causée par un effort trop soutenu et majoré par des troubles statiques préexistant. Dans les sports de raquettes,  le pied est en constante adduction (rotation interne)/supination (rotation externe) entrainés par les changements de direction sur les mouvements latéraux. 

Le trouble statique déjà existant peut également facilités les entorses dues au même mouvements évoqués ci-dessus. 



fibulaire entorse podologue pedicure

Tendinopathies des muscles postérieurs de la jambe

Tout comme les muscles externe, les muscles postérieurs de la jambe sont très sollicités par les mouvements des sports de raquettes (sauts pour le service au tennis et au badminton). Ainsi, on retrouve fréquemment des douleurs au niveau du mollet. Cela peut passer d’une simple contracture à la tendinite nécessitant parfois plusieurs semaines de repos. Les troubles existants au niveau de la posture peuvent également majoré ce type de douleurs. 

douleur-tendinite-podolougue-yvelines

Myo-aponévrosite plantaire (fasciite plantaire)

L’aponévrose est une grande membrane fibreuse permettant de relier l’arrière et l’avant du pied. En cas d’étirements trop importants, pouvant être du par la pratique intensive, la surcharge pondérale, mais également par des troubles statiques du pied, entrainer des microlésions devant vite très douloureuses. Son témoin radiographique le plus connu est « l’épine calcanéenne ». Le joueur de sports de raquettes est principalement en flexion dorsale des orteils et de la cheville en chaine fermée donc l’aponévrose est en constant étirement, ce qui entraine souvent des douleurs à la fin de la pratique.

podologie du sport du tennis podologue

Retrouvez les pathologies fréquentes en podologie et en podologie du sport

 Maxime PETEL 

PEDICURE-PODOLOGUE

29 Grande Rue, 78240, CHAMBOURCY

 

Classement ATP : ex 970 

Classement Français : 0 (ex -15) 

 

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *